J’Aime
et je Recommande

LES THÉRAPIES SOMATIQUES* ET LES ÉCLAIRAGES DES SOMATO-NEURO-SCIENCES

* Désormais jugées comme incontournables dans les traitements des traumas, surtout « de développement » (au long court durant l’enfance) ou « complexes »…

LA « SOMATIC » EXPERIENCING

 

MÉTHODOLOGIE issue des travaux de PETER LEVIN , neuroscientifique américain 

SITE WEB : Somatic Experiencing 

LES TRAVAUX DE BESSEL VAN DER KOLK

LA RÉDUCTION DES TENSIONS PAR LES TREMBLEMENTS (TRE)

La réduction des tensions par les tremblements le TRE ~ Tension and Trauma Realeseing de David Berceli 

(cf également la page des psychologies énergétiques occidentales)

LA THÉORIE POLYVAGALE (TPV), LE SYSTÈME FAMILIAL INTÉRIEUR ET LE « CHAMP MENTAL »

Toutes ces thérapies mentionnées ci-dessus, sont enrichies par l’utilisation des notions de La Théorie Polivagale de Stephen Porges (et sa collègue Deb Dana) 

Avec la plupart du temps aussi l’éclairage du modèle du Système familial Intérieur du Dr Richard Schwartz 

Et par le principe de « champ mental » (espace imaginaire découlant du lien thérapeutique patient-praticien lors d’une séance et dans lequel absolument tout est possible pour résoudre les problèmes et les réparations à faire sur ses parties blessées) du psychiatre français du 19ème siècle, précurseur dans la prise en charge des traumas, le Dr Pierre Janet

L’EFT

« Ours en peluche à points de tapping » pour la pratique avec les enfants 

Cf la page EFT et tous les liens dans la page webographie de ce site Et bien sûr 

L’EMDR

La puissance de la pratique des EMDR en cas de trauma est absolument à prendre en considération et demande des choix réfléchits et une extrême prudence ! Car aussi bien ça vous fera avancer à pas de géants, aussi bien vous risquez de “payer” somatiquement ou psychiquement les Tsunamis de répercutions

Mon Conseil : Choisissez un thérapeuthe qui utilise des baguettes (ou un stylo, voire ses doigts) donc en interface directe pour guider les mouvements oculaires (plutôt que ceux qui utilisent des machines à lumières clignotantes d’un sens à l’autre, vertes-rouges) et veiller particulièrement à construire un espace thérapeutique très sécure avec votre thérapeuthe, avec le plus de soutiens (comme d’un ou plusieurs Lieux Sûrs en amont du démarrage des retraitements) et le plus d’exercices d’ancrages possibles, les exercices des couleurs pour revenir dans “l’ici et maintenant”

Astuce : Si vous supportez mal ou pas les séances d’EMDR (je le redis, faites sans machine à couleurs) vous pouvez préférer l’EFT, plus doux (les nouvelles études anglo-saxonnes révèlent que les taux de réussite sont à peu près équivalant en tout cas sur les traumas “simples”) mais aussi discuter avec votre médecin traitant ou votre psychiatre de l’utilisation ponctuelle d’un bétabloquant (le PROPRANOLOL, sur ordonnance uniquement) à raison d’1/4 ou 1/2 cp (de 20 mg) dans la demi-heure qui précède la séance…

L’APPROCHE ECHO