Préparer mon Accouchement ZEN

JE SOUHAITE ACCOUCHER AUTREMENT

ATTENTION, tout ce que je propose ici est à faire en complément des traitements et du suivi proposé par votre médecin, si vos symptômes perdurent ou s’aggravent consultez-le au plus vite

Si vous souhaitez accoucher autrement, voici quelques pistes que vous pouvez explorer = l’haptonomie pour communiquer très tôt avec bébé  l’haptonomie, le chant prenatal, le prétravail en baignoire, etc… 

À vous d’inventer vos contact savec votre bébé et votre accouchement ! Vous pouvez aller chercher des idées sur les forums de parents…

Sachez que si vous lui chantez des berceuses pendant la grossesse et pourquoi pas lors de l’accouchement, plus tard si vous les chantez le soir elles seront tellement réconfortantes qu’elles faciliteront le sommeil et surtout en cas de « débordements » elles seront redoutablement efficaces pour calmer votre bébé tout au long de sa croissance !

L’APPRÉHENSION de l’ACCOUCHEMENT GÉRÉE au NATUREL

Pour plus d’idées, pourquoi ne pas poser la question à votre sage-femme sur les différentes possibilités d’accouchement “au naturel” vous mettre en rapport avec une “doula”  ou aller surfer sur les forums de parents ayant les memes valeurs que vous ? 

Mon conseil : quel que soit votre désir d’accoucher naturellement, faites quand même les examens et entretiens anesthésistes vous permettant de faire une péridurale le jour J ; pour lier l’optimisme et la prévoyance “au cas où” ! 

Audio : « Je lâche et j’ai confiance, tout va bien aller »

ÇA ME RASSURE D’ACCOUCHER EN MILIEU HOSPITALIER

ATTENTION, tout ce que je propose ici est à faire en complément des traitements et du suivi proposé par votre médecin, si vos symptômes perdurent ou s’aggravent consultez-le au plus vite

Même si vous souhaitez accoucher en milieu médicalisé, vous pouvez bénéficier d’un accompagnement naturel dans certains lieux dédiés, comme la clinique des Bleuets à Paris ; ou encore par l’intermédiaire de certaines sages-femmes libérales, qui travaillent avec des “plateaux techniques” en clinique, ou on trouve souvent des baignoires… Et même certains hôpitaux s’y mettent, comme l’hôpital de Saint-Julien en Genevois (Haute-Savoie) qui a une salle d’accouchement avec une baignoire ! Renseignez-vous bien dans votre région…

Et même s’il n’y a “rien” de naturel accessible pour vous, faites un “plan de naissance” avec votre sage-femme ou vous indiquerez bien tous vos souhaits en la matière.

Si vous savez exactement ce que vous voulez et l’avez mis noir sur blanc, ça sera ainsi plus facile de vous affirmer, si vous rencontrez des personnes peu investies dans les « choses au naturel »…

DANS TOUS LES CAS (même si vous pensez ne pas allaiter) 

JE VOUS INVITE VIVEMENT À FAIRE UNE PRÉPARATION À L’ALLAITEMENT 

(si vous sentez votre sage-femme peu sensible au sujet, rapprochez-vous par exemple de la LEACHE LEAGUE ou cherchez sur les forums de parents)…

UNE CÉSARIENNE EST PROGRAMMÉE

Si c’est ça, c’est certainement obligatoire pour des raisons de santé (sinon, peut-être faut-il en parler avec votre équipe soignante : certains endroits et médecins utilisent parfois la césarienne un peu trop « vite »). 

La seule solution dans ce cas est de se dire que « c’est comme ça » et que c’est pour le mieux… Sachez surtout que pleins de solutions alternatives existent pour vous faciliter ce moment, en ce temps où tout devrait vous réjouir et vous pouvez accueillir bébé et lancer votre allaitement comme toutes les mamans, malgré tout

L’HOMÉOPATHIE DE LA CHIRURGIE*


La veille au coucher, à distance du repas, prendre en même temps

ARNICA 9 CH (si pas de dose 10 gr)

PHOSPHORUS 9 CH (idem) 

GELSEMIUM 9 ou 15 CH (idem)

Après l’intervention, dès que possible

ARNICA 5 CH (récupération vasculaire et disparition plus rapide des bleus)

THUYA 9 CH (pour éliminer les résidus de l’anesthésie générale)

ECHINACEA 4 CH (pour relancer le système immunitaire)

prendre à jeun 1 dose de chaque, ensemble, puis reprendre le même jour une fois par semaine pendant un mois

ARNICA 9 CH

SATPHYSAGRIA 9 CH  (médicament des « incisions à lames tranchantes » : permet une bonne cicatrisation)

PYROGENIUM 9 CH (pour éviter les infections secondaires à l’opération)

OPIUM 7 CH (pour la reprise du transit)

2 gr de ch 2 à 3 fois par jour 10 j

KALIUM PHOSPHORICUM 15 CH (pour la grande fatigue post-op)

si nausées, rajouter à la demande:

IPECA 7 CH   

NUX VOMICA COMPOSE (3 CH)

2 gr de chq autant que besoin

+/- EXTRANASE, bromelase d’ananas en pharmacie sans ordonnance, anti-oedeme : 4 cp 3x/jour, 8 jours au moins (à jeun car sinon « détournées » et utilisés d’ emblée à visée d’enzymes digestives)

* Cf aussi les conseils pour une bonne cicatrisation dans la partie allaitement – récupérer de ma césarienne

COMMENT ACCUEILLIR BÉBÉ AU MIEUX JUSTE APRÈS LA NAISSANCE ?

ATTENTION, tout ce que je propose ici est à faire en complément des traitements et du suivi proposé par votre médecin, si vos symptômes perdurent ou s’aggravent consultez-le au plus vite

S’il n’y a aucun problème Physiologique et que l’accouchement s’est bien déroulé, la meilleure façon d’accueillir bébé qui est soudain confronté à tant de choses inattendues nouvelles et « agressantes », comme la lumière vive, l’espace, les voix inconnues, etc…  C’est de le garder sur soi un long moment, vous pouvez le masser doucement pour commencer à lui faire ressentir la contenance de sa peau, et proposez-lui le sein 

À  SAVOIR : durant les premières heures, il faut juste proposer, tranquillement et en confiance, à un moment ou un autre le déclic se fera si on ne met pas de pression… 

Des études ont montré que certains nouveau-nés laissés libres sur le ventre de leur mères rampent jusqu’au téton !

PATITE PRATIQUE AUDIO DE COHÉRENCE CARDIAQUE